Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > L'alternance de hauts (euphorie) et de bas (déprime), qu'est-ce que ça veut dire ?

L'alternance de hauts (euphorie) et de bas (déprime), qu'est-ce que ça veut dire ?

Le 21 décembre 2021
Certaines personnes connaissent un trouble de l'humeur où les phases hautes d'euphorie débouchent sur des phases basses de dépression. On parle parfois de troubles bipolaires. La cause est une position de départ de bon élève soumis.

Certains sont pris dans un cycle où à l'euphorie succède une phase de déprime. Parfois on parle de troubles bipolaires.

Quelles forces sont à la manœuvre ?

- Dans un premier mouvement, portée par son enthousiasme, la personne libère son énergie dans un festival d'activités, une accumulation d'actions. Elle donne l'impression de mener librement sa barque et de s'épanouir dans ses nombreuses réalisations. En fait, elle multiplie les activités parce qu'elle répond à toutes les demandes, y compris aux défis intérieurs qu'elle se lance. Elle accumule des contraintes qu'elle s'efforce de respecter et elle s'épuise parfois jusqu'à craquer. Elle fonctionne comme un bon élève soumis.

- Dans un second temps, pour éviter cette chute, elle s'engage dans des voies transgressives. Elle refuse de se plier aux normes, aux attentes, aux règles. Elle avance par à-coup, fait sauter les obstacles. Elle retrouve ainsi des marges de manœuvres. Toute surprise de ses excès et de ses audaces, elle craint à nouveau de ne pas être à la hauteur. À présent, elle tutoie les sommets. Elle prend peur. Ecrasée par des idéaux qui la dépasse, elle ne sait pas dire non. Impuissante, elle anticipe un échec insupportable. Parfois cela se conclut sur un burn-out, parfois cela ouvre une période de dépression.

Les deux conduites de bon élève et de transgression peuvent se produire simultanément. Dans ce cas, elles concernent des domaines différents.

Pour avancer:

Il est utile d'amener la personne à prendre conscience que ses comportements de défis hyperactifs sont une compensation et une solution inadaptée à la position initiale de bon élève soumis.

Il est important aussi de l'aider à se dégager d'une vision un peu figée des autres. Elle les voit comme des personnages d'un seul bloc, sans failles, qui ne bougent pas. En retour, elle sous-estime ses propres marges de manœuvre et ne peut s'inventer une stratégie pour vivre plus agréablement.

Ainsi la personne apprend à mieux se piloter, à trouver du plaisir dans la vie, en évitant à la fois les excès de soumission et de transgression. Elle s'affirme plus calmement et construit sa vie. 

Newsletter